DIRECCTE LIMOUSIN – CGPME – POLE EMPLOI

Logo de DIRECCTE LIMOUSIN – CGPME – POLE EMPLOI

cellule inter-entreprises PME Limousin

La DIRECCTE a signé avec la CGPME une convention de cellule de reclassement inter-entreprises au profit des salariés dont le licenciement économique a été récemment envisagé dans les entreprises de moins de 50 salariés.

Cette cellule s’adresse aux salariés des secteurs de l’imprimerie, du bâtiment, de la céramique, de la métallurgie, des sous-traitants automobiles, de la filière bois et des organismes de formation….

Très forte implication : 92 salariés ont adhéré à la cellule conduite par ACTIONS ENTREPRISE, avec une forte représentation d’hommes (65 %) issus principalement du secteur du bâtiment. Plus de 50% des bénéficiaires ont plus de 50 ans.

 

Notre réponse

Les méthodes

Une phase « logistique » importante a précédé la cellule car les salariés licenciés appartiennent à des entreprises différentes. Avec Pôle Emploi il a été possible de les inviter à rejoindre la prestation, mais il a fallu tout d’abord aller à leur rencontre lors d’informations collectives et individuelles.

Une phase de mobilisation a été nécessaire dans un premier temps, elle a été conduite alternativement sous forme collective (atelier technique, groupe de paroles..) et individuelle.Concernant les reconversions professionnelles, au nombre de 18 notre psychologue du travail a effectué avec les bénéficiaires un travail sur aptitudes et la préparation à une formation.

Comme toujours selon les projets professionnels, les bénéficiaires ont été orientés vers nos partenaires  : Airelle Limousin, Chambre des Métiers, CCI, Association ABEL, AFPA, GRETA, ECF, AFT IFTIM, Portail Limousin Formation

20 EMT* et EMTPR* ont été menées et une POE*, 1 Validation des Acquis de l’Expérience et 3 dossiers Reconnaissance de Travailleurs Handicapés  et 9 formations qualifiantes ont été mises en place.

* Evaluation en Milieu de Travail, prestations permettant au bénéficiaire d’apprécier en entreprise ses potentialités et représentation des métiers.

Janvier 2010 au 30 juin 2011. La durée maximum d’accompagnement des bénéficiaires a été fixée à 12 mois.

Signe de dynamisation :

53 personnes ont bénéficié d’un contrat de travail au cours de leur accompagnement soit un total de 65 % pou une durée moyenne de 4 mois.

 

Les résultats

79 % de solutions globales de retour à l’emploi (CDD, CDI, CTT, Formation, création d’entreprise) sur 12 mois d’accompagnement.

11 % de solutions en terme de création d’entreprise