Risques psychosociaux

Du diagnostic à la prévention des RPS : construire et adapter

ACTIONS ENTREPRISE propose une démarche  diagnostic , de plan d’actions et d’accompagnement des risques psycho-sociaux  basée sur un travail de proximité avec les responsables des ressources humaines, le comité d’hygiène et de sécurité et des conditions de travail (CHSCT), la médecine de prévention et les instances représentatives du personnel (IRP). Nous avons développé une  approche adaptée à l’engagement, la disponibilité et le savoir-faire des parties prenantes . Nous sommes toujours attentifs à la pédagogie de la démarche.

Le propre de l’organisation et des relations de travail est d’entraîner les hommes et femmes dans :

  • Les exigences du travail
  • Les exigences émotionnelles
  • L’autonomie et les marges de manœuvre
  • Les rapports sociaux et la reconnaissance du travail
  • Les conflits de valeur
  • L’insécurité socio-économique

La mise en place du plan de prévention repose sur des principes permanents de médiation, de sensibilisation du management en utilisant des méthodes de résolutions de problèmes ou conflits et la mise en perspective d’une évolution organisationnelle.

Notre réponse

Le contexte

Prendre en compte la santé au travail, c’est agir volontairement sur le travail, son organisation et son efficience  tout en élaborant des mesures de prévention. Cela nous amène à travailler sur de multiples facettes, management, organisation, formation, espace de travail, équipement ou encore système d’informations.

Souvent les troubles pycho-sociaux  sont provoqués par des conflits inter-personnels, des accusations de harcèlement, situations de travail dégradées, problèmes graves dans l’entreprise, déstabilisation liée à des plans sociaux.  Nous sommes contactés par les entreprises ou les collectivités souvent via des demandes  de la médecine de prévention.

 

Les méthodes

Les conditions de réussite d’une démarche de prévention des RPS

La prévention des RPS n’est pas l’application de solutions simples et toutes faites, elles sont à construire. C’est la raison pour laquelle chacun a un rôle à jouer et l’implication participative de la direction, des responsables de service autant que des syndicats semble indispensable au bon fonctionnement du projet.

  • Évaluation par questionnaire simple (26 items proposés, personnalisation possible) + Karasek
  • Mener des entretiens dont les objectifs sont le soutien psychologique et le repérage des risques psycho-sociaux. L’approche est individuelle et collective, ateliers ou réunions par services…
  • Faire évoluer les postures des responsables de services et des dirigeants pour apporter une solution au niveau de l’organisation (résolution collective).
  • Réaliser une pédagogie de prévention des risques psycho-sociaux : prise de conscience de l’influence des managers, moyens et ressources pour répondre à des problématiques, processus de veille voire d’alerte.
  • Accompagnement des managers sur leurs propres postures
  • Accompagnement des salariés ou agents sur la mise en place d’une ambiance sociale et d’une qualité de travail gratifiante.
  • Élaboration de plans d’action et de plan de prévention
  • Inscription possible au DUERP (Document Unique) et mise en place d’un processus de veille

Sur l’aspect primaire ou secondaire : nous travaillons avec les partenaires, en particulier CHSCT, médecine du travail, préventeurs des collectivités ou entreprises.

Les résultats

Notre état d’esprit est conforme à L’ANI (Accord National Interprofessionnel) du 19 juin 2013 portant sur la Qualité de vie au travail – QVT : un modèle qui conjugue qualité de vie au travail, action de sensibilisation du management, sécurité, implication de l’ensemble des salariés.

La phase diagnostic et le plan d’actions qui suivent permettent de faire progresser l’ensemble de l’organisation.