Reclassement

Se projeter dans un nouvel emploi : un cheminement accompagné

Dès l’annonce d’un PSE (Plan de Sauvegarde de l’Emploi), les salariés même préparés se retrouvent dans une confrontation brutale avec la réalité. Dans ce contexte l’équipe d’ACTIONS ENTREPRISE soutient psychologiquement les salariés en les aidant à faire face. Progressivement, nous les aidons à se projeter dans une nouvelle vie où le repositionnement professionnel est un enjeu positif. Les questions :  » Quelle est ma valeur professionnelle ? Dois-je me réorienter ? Comment me reconvertir ? Vers quel emploi vais-je me présenter ? Comment valoriser mon expérience et mon potentiel ?  » sont formulées et travaillées avec eux.

L’équipe de consultants réalise la prospection des emplois correspondant à leur projet. Dans certains cas, une formation le plus souvent diplômante est nécessaire au préalable (nous validons les orientations et négocions les devis). Dans tous les cas l’accompagnement aboutit à une heureuse et nouvelle vie professionnelle.

Notre réponse

Progresser avec vous

Notre accompagnement se situe dans le cadre d’un congé de reclassement mais ce n’est pas toujours le cas.

Pour s’approprier un PSE, le Point Information Conseil (P.I.C.) permet un premier niveau d’information. C’est aussi une prise en charge globale face à un bouleversement impactant la vie professionnelle et personnelle des salariés. Nous envisageons à la fois l’aspect psychologique (rassurer et en même temps outiller pour faire face) les questions pratiques et les options possibles. C’est de toute façon une vraie phase de préparation aux événements à venir. A ce niveau, les consultants donnent les informations disponibles concernant les mesures prévues au P.S.E., des informations sur les dispositifs de formation, le marché de l’emploi, les dispositifs retraite.

L’accompagnement qui suit le licenciement vise le retour à l’emploi. Mais lequel ? l’antenne emploi ou la cellule de reclassement (les deux terminologies s’utilisent) permet de Rebondir vers un retour à l’emploi très rapide, souvent avec des formations de réactualisation courtes.Nous étayons les projets en étant un soutien disponible  et positif. Nous faisons l’interface avec notre réseau institutionnel ou économique pour accélérer la dynamique. C’est un vrai partenariat.

Les méthodes

  • Réalisation d’un bilan professionnel et personnel
    Identification des compétences.
    Comment s’inscrit votre projet de vie.
    Formalisation d’un projet professionnel réaliste et réalisable.
  • Rencontres avec des professionnels, périodes d’immersion en entreprise pour essayer un nouveau métier ou entreprise
    Recherche active d’emploi.
    Création ou reprise d’entreprise.
    Réorientation du projet professionnel en pilotant le lien avec les différents partenaires comme les organismes de formation par exemple.
    Garantir une dynamique de groupe qui permet d’éviter l’isolement.
  • Cadre sécurisant et dynamique :
    Alternance entre individualisation et ateliers collectifs à la carte (utilisation des outils internet, inscription sur sites emploi, préparation à un entretien d’embauche, entraînement à la passation de tests…).

Nous garantissons :

  • Une permanence téléphonique pendant et jusqu’à 3 mois après l’opération.
  • Des entretiens individuels fréquents pour maintenir une dynamique, et une implication maximum.
  • Coaching par objectif.
  • Suivi très régulier par son accompagnateur référent, analyse hebdomadaire des démarches et des résultats obtenus afin de réguler la stratégie et l’enrichir.
  • Utilisation de toutes les aides à l’embauche : POE, AFPR (Formation Préalable au recrutement).
  • Transmission des offres + appel du salarié si urgent.
  • Un soutien logistique permanent (espace ressources disponible en accès libre), mobilisation du PSE (mise en place des aides aux déplacements, mobilité, déménagements).

 

Les résultats

Obtenir les meilleurs résultats en terme de retour à l’emploi durable : entre 70% et 80 % de solutions positives (CDD > à 6 mois, CDI, formation > à 300 heures, création d’entreprises. La crise n’a pas de prise sur nos résultats, nous avons 3 fois plus de CDI que la moyenne.